top of page

"Please, Be Kind", un album qui n'aura plus de secrets pour vous avec les mots de Da Soul Jam !

Aujourd'hui, nous avons eut la chance d'interviewer Da Soul Jam pour l'occasion du premier mois de son album "Please, Be Kind".

On vous laisse l'interview en vidéo et par écrit!





Earama : Bonjour à tous! Aujourd'hui on se retrouve avec Da Soul Jam qui est là pour nous parler de son album sorti il y a pile un mois 'Please, be kind' ! Bonjour à toi!


Da Soul Jam : Salut!


Earama : Comment vas-tu ?


Da Soul Jam : Oh ça va, tout va bien! Je suis content que ce projet soit sorti, depuis le temps! C'est cool!


Earama : D'accord. Et pour l'instant tout se passe bien au niveau de l'album?


Da Soul Jam : Bah je ne regarde pas trop tout ce qui est chiffre et tout parce que pour l'instant, je ne pense pas avoir l'influence et je ne pense pas pouvoir me permettre de dire que les chiffres vont changer quelque chose donc… c'est sorti, c'est sorti!


Earama : C'est le principal! Alors, qu'est-ce qui t'a le plus inspiré pour sortir cet album?


Da Soul Jam : Ah le covid, hein! En fait, je l'ai commencé en octobre, quand on venait d'être re-confiné. J'étais tout seul chez moi… Ma mère travaillait, mes deux frangins aussi. Du coup, toute la journée, j'étais vraiment tout seul et je ne faisais rien. Et au bout d'un moment, j'ai décidé de me forcer à faire quelque chose. Et du coup je me suis dit "allez, fais un album pour… tac tac tac… MARS!". Du coup c'est sorti en mai, mais voilà. C'est vraiment le Covid qui m’a inspiré pour cet album et qui est…. Dans l'ensemble, c'est un peu un album sombre. Enfin pas qu'un peu d'ailleurs. Et donc c'est ça, c'est vraiment la période qui fait ça.


Earama : Est-ce qu'il y a un artiste en particulier qui t'a inspiré pour cet album?


Da Soul Jam : Bah il y a beaucoup d'influences différentes. Parce qu'il y a beaucoup de styles différents. Dans le RAP, je suis inspiré par Lil Peep, par exemple. J'ai été aussi inspiré par mes amis Akira et le Sabat avec qui j'ai eu la chance de faire un feat. Il y a eu ça, il y a eu du Rap-Metal. Mais globalement c'était du Hip-Hop qui m'a vraiment… Qui m'a vraiment poussé à faire des choses, plus que le Rock.


Earama : Est-ce qu'il y a une chanson en particulier que tu as aimé produire ou écrire d'ailleurs ?


Da Soul Jam : Euh… Le feat avec Dry Tears qui s'appelle ‘Uranie’. Vraiment c'était un tout. En une après-midi, on a fini le morceau. Et c'était vraiment trop cool. Enfin, je ne sais pas de son côté, tu vois mais, moi je trouve ça vraiment cool parce que ça allait vraiment super vite c'était tout fluide et du coup, ouais, c'était vachement bien.


Earama : Est-ce qu'il y a une chanson qui signifie plus pour toi que les autres ?


Da Soul Jam : Mmh… Franchement, ça dépend. Ça dépend des moments. Tu vois, genre, si tu m'avais posé la question il y a 2 semaines, ça aurait été la deuxième piste… Attends… W.. D.. Y.. Enfin, tu vois laquelle c'est, c'est celle avec toutes les initiales. (Il s’agit de ‘Wdywmthm’) Et aujourd'hui, tu vois, c'est plutôt 'Feel More'. Ça dépend vraiment des moments. C'est un peu comme les enfants ; je n'aime pas choisir entre eux.


Earama : Et si tu avais la chance de faire un featuring avec l'artiste de ton choix, tu choisirais qui?


Da Soul Jam : Oulala… C'est compliqué… Je pense que ça serait Lous and the Yakuza. Enfin, là c'est pareil c'est vraiment des mondes différents, tu vois. Et là en ce moment, en fait, je m'intéresse à l'art plus généralement et pas qu'à la musique. Je trouve que Lous and the Yakuza est une artiste complète, tu vois. Je ne sais pas si tu connais mais genre elle mélange de l'urbain à des musiques un peu plus traditionnelles. Mais au-delà de ça, c'est une mannequin. Elle fait de la peinture aussi, de la photographie. C'est vraiment quelqu'un que j'admire beaucoup.


Earama : C'est une artiste qui touche à tout! Est-ce qu'il y a un message que tu voulais faire ressortir de cet album ?


Da Soul Jam : Un message c'est un truc vachement introspectif. Enfin, il y a quand même deux trois morceaux qui veulent dire un truc mais ce n'est pas l'essence même du projet. Mais globalement c'était le fait de cacher ses émotions, tu vois. Et justement, de ne pas le faire. J'ai l'impression que dans l'environnement dans lequel on grandit tous, on nous dit "Faut pas montrer ses émotions". Donc j'essaie de montrer que non. Parce que ça peut être dangereux et tout…


Earama : Et je trouve que c'est une très bonne chose ! Et est-ce qu'il y a quelque chose que tu aimerais dire justement aux gens qui t'écoutent par rapport à cet album ?


Da Soul Jam : C'est vaste ça comme question… Eh bien… Ah oui! S'il y a beaucoup de gens qui m'écoutent, soutenez vos artistes locaux, parce que quand on n'est pas connu ni écouté par énormément de personnes, et bien c'est très compliqué de vivre de sa musique ! Je suis seul, voilà ! Du coup, on a besoin d'aide, voilà, s'il vous plaît.


Earama : Est-ce qu'il y a un clip ou quelque chose de prévu en plus de cet album ?


Da Soul Jam : C'est une question compliquée, en fait, si tu veux, un projet comme ça, ça demande énormément d'organisation et il faut tout planifier à l'avance. Donc dans le peu de laps de temps que je m'étais autorisé à faire, je n'avais pas le temps de préparer des clips. Surtout que, à chaque fois que je prévoyais un truc, il y avait le Covid entre nous, quoi! Du coup c'était assez compliqué. Du coup je pense que tout ce qui est ''clip'' ça va arriver avec les prochains projets et là ce sera mieux ficelé. Il y aura plus de temps, tu vois. Et moins de pression, aussi.


Earama : Si tu avais la chance de faire la première partie de l'artiste de ton choix, qui choisirais-tu?


Da Soul Jam : C'est une question compliquée parce que faire des premières parties c'est toujours un peu vache. Parce que les gens ne viennent pas te voir, toi, tu vois. Déjà, tu n'as pas forcément l'occasion de choisir de qui tu sera la première partie. Mais franchement, j'aime beaucoup la communauté de Twenty One Pilots. Ils sont vraiment très gentils et franchement ce serait cool. J'aimerais bien les rencontrer aussi, après ! Mais ça, c'est une autre paire de manches!


Earama : Et bien super, je crois qu'on a fait le tour de la question ! Quelque chose à ajouter ?


Da Soul Jam : Soyez gentil avec votre prochain! C'est tout ce que j'ai à ajouter.


Earama : Et bien merci à tous ! C'était Da Soul Jam et Earama pour parler du dernier album de Da Soul Jam, 'Please, be kind' ! Allez tous streamer cet album et au-revoir à tout le monde !


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page